Focus sur le contrôle de gestion de la trésorerie

La trésorerie centralisée, Pour les moyennes et grandes entreprises, constituée au travers d’un système de cash pooling, est un outil d’optimisation de la structure financière et de profit des synergies du groupe. Dans ce cadre, la fonction du contrôleur est d’assurer une surveillance adéquate des flux de trésorerie inter sociétés.

La trésorerie centralisée

Dans les groupes de taille moyenne à grande, caractérisés par une structure articulée et la coexistence d’entreprises exerçant des fonctions distinctes mais complémentaires, la trésorerie centralisée est un choix essentiel pour une gestion optimale des flux financiers.

La dynamique de fonctionnement des sociétés d’un groupe, surtout si elle se caractérise par un certain degré de diversification, peut présenter des caractéristiques variées en termes d’évolution temporelle de la liquidité. Considérons, par exemple, un groupe automobile dans lequel coexistent des sociétés de production, de commercialisation, d’après-vente et de services financiers.

Chaque domaine d’activité se caractérise par sa propre durée des cycles financiers, par une attitude différente pour générer ou absorber des liquidités, par une corrélation spécifique entre les investissements et les sources d’approvisionnement ; spécificité, tout cela, qui se répercute sur la performance globale du groupe et, in fine, sur le profil de risque qu’il assume.

La centralisation de la trésorerie peut constituer un garde-fou visant à contenir le désalignement des politiques financières des entreprises individuelles, à réduire les coûts d’emprunt, à homogénéiser les modes de constitution des provisions, à rationaliser les lignes de crédit ; en substance, d’agir avec plus de conscience et d’incisive sur la dynamique financière, en réduisant l’exposition au risque du groupe dans son ensemble.

Les avantages d’une trésorerie centralisée sont donc nombreux :

  • le contrôle et la planification de la dynamique financière sont plus efficaces
  • la gestion des liquidités peut tirer parti d’une plus grande spécialisation
  • l’optimisation des ressources financières
  • la meilleure possibilité de sélectionner les sources de financement, à moindre coût ;
  • la réduction de risque.

En termes extrêmement simplifiés, la centralisation de la trésorerie s’opère en attribuant à la société holding – ou, en général, à la société mère ou à une société désignée par elle – les entrées et sorties de trésorerie de toutes les sociétés appartenant au groupe. En d’autres termes, les liquidités générées par les entités individuelles sont ponctuellement transférées à la société désignée pour exercer le rôle de collecteur ; ce dernier, en fonction des besoins financiers et des besoins spécifiques, a alors pour mission de redistribuer la liquidité aux filiales.

Le cash pooling physique

Le cash pooling physique (PCP) consiste en la centralisation de la trésorerie du groupe en la canalisant dans un seul compte courant (dit compte maître), renvoyant à la société qui exerce la fonction de pooler et qui assume la responsabilité de gestion en vertu d’un mandat des sociétés mères.

Des conventions de compte courant sont stipulées entre les sociétés du groupe et le pooler pour régler les positions débitrices et créditrices réciproques, suite au transfert des soldes créditeurs ou débiteurs des comptes individuels vers le pooling.

Dans le cas de groupes opérant sur une base internationale, il est nécessaire de vérifier que les conditions contractuelles établies par le pooler sont conformes aux systèmes juridiques des différents pays, tant d’un point de vue réglementaire au sens large, que d’un point de vue d’un point de vue fiscal. Des criticités particulières sont signalées dans le cas de transactions avec des sociétés situées dans des pays dits. liste noire.

La forme la plus courante est celle appelée Zero Balance System (ZBS), qui exige que les comptes courants des entreprises aient un solde égal à zéro sur une base quotidienne.

En effet, dans le cas où le solde du compte est positif, la société est obligée de virer l’excédent sur le compte du pooler ; au contraire, dans le cas où le solde du compte est négatif, il appartient au pooler de transférer un montant correspondant à sa couverture.

La planification financière

La centralisation de la trésorerie favorise la planification financière, car elle permet à la maison mère de disposer d’une masse critique de ressources à répartir entre les filiales en fonction de leurs besoins.

L’excédent ou le manque de liquidité peut ainsi trouver un système de rééquilibrage, qui réduit considérablement le besoin de s’approvisionner auprès des canaux traditionnels, avec des avantages évidents pour la gestion dans son ensemble.

Par exemple, il est possible d’atténuer les effets d’une entreprise qui a des profils de saisonnalité plus élevés ; mener des politiques d’investissement adéquates; engager des frais de recherche et développement; réduire les coûts de la dette.

La planification financière nécessite une bonne fluidité de dialogue entre « haut et périphérie ». Ce dernier doit en effet fournir une projection fiable des entrées et sorties de trésorerie potentielles, afin de permettre au pooler d’élaborer des budgets et, dans une perspective plus large, des business plans fondés sur des valeurs fiables et partagées. Pour que l’interaction entre les deux niveaux soit fonctionnelle, la maison mère doit avoir une bonne connaissance de l’entreprise et des besoins spécifiques de gestion et, de la part de la filiale, une bonne capacité de prédiction de sa dynamique financière, basée sur les tendances et stratégies historiques en place.

Il faut considérer que les sociétés appartenant à un groupe pourraient opérer dans des domaines différents et par conséquent présenter une évolution différente de la liquidité.

De manière compatible avec les caractéristiques des différents métiers, le contrôleur doit pouvoir guider la direction des filiales dans la gestion des flux de trésorerie, afin d’harmoniser les besoins de l’une avec la disponibilité de l’autre, maintenant ainsi un niveau d’équilibre et réduire au maximum la dette extérieure.

Si vous avez besoin d’aide ou des autres questions concernant le contrôle de gestion, veuillez contacter le comptable Saint-Gilles en Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.