La vidange d’un bac à graisse : faire appel à un plombier

Le bac à graisse est un dispose qui traite les eaux usées dans les maisons et les restaurants. Il est constitué de différents matériaux à savoir acier revêtu, acier inoxydable et matériau composite qui présente chacun des qualités et des inconvénients. Pour son bon fonctionnement et pour avoir une excellente hygiène, il est impératif d’entretenir régulièrement et surtout de faire une vidange.

Tout savoir sur le bac à graisse

Le bac à graisse est un dispositif qui doit être placé sur un lit de sable tassé de 10 cm. Il a pour rôle d’éviter que les graisses des eaux de cuisine n’aillent encrasser les canalisations. Pour les maisons, il est de petite dimension notamment de 200 litres pour les eaux de cuisines uniquement et 500 litres s’il reçoit l’ensemble des eaux ménagères. Ce dimensionnement est réalisé par rapport à un certain nombre de critères cumulés tels que le nombre maximum de couverts, le volume d’eau consommé, le débit, la température des effluents, la présence ou non d’un lave-vaisselle et la nature des détergents utilisés.

Le fonctionnement d’un bac à graisse repose sur le principe de la décantation. Il a deux fonctions à savoir le débourbage et la séparation des graisses par flottation naturelle. Il est situé entre l’évacuation des eaux usées et le point d’évacuation au réseau d’assainissement collectif. Il peut être installé à l’intérieur ou à l’extérieur de l’établissement, posé sur le sol ou enfoui avec rehausses et tampons. Il faut contacter un professionnel pour ce genre de travaux. Le site http://plombier.tarif.pro/ met à disposition de nombreux artisans qui peuvent intervenir rapidement pour résoudre les problèmes.

L’importance de la vidange d’un bac à graisse

La vidange du bac à graisse doit être réalisée tous les six mois ou au moins une fois par an. Elle se fait en quatre étapes à savoir enlever les graisses qui se trouvent en surface, vidanger le bac, évacuer les boues et remplir le bac à l’eau claire avec un mélange eau/huile. Cette opération est obligatoire pour préserver la propreté dans la maison. Avec un bac mal entretenu, les graisses vont rapidement fermenter entraînant de mauvaises odeurs. Ainsi, il est impératif de faire une vidange d’un bac à graisse afin d’éviter des nuisances olfactives et ainsi de s’exposer à des sanctions.

L’entretien d’un bac à graisse 

Un bac à graisse doit être entretenu pour garantir son bon fonctionnement et sa pérennité tout en respectant l’environnement. En l’entretenant correctement, on évite l’apparition de corrosion des ouvrages et on peut s’assurer du bon écoulement des eaux usées jusqu’au dispositif de traitement. S’il est mal entretenu, il peut y avoir un risque de colmatage et d’engorgement provoquant un débordement des boues, graisses et résidus flottants de la fosse et du bac dégraisseur.

Pour nettoyer le bac à graisse, il faut enlever les graisses entassées en surface et les évacuer avec les déchets ménagers. On utilise pour cela des produits adaptés pour bien extraire ces déchets. Il est nécessaire également d’inspecter le non colmatage des canalisations en amont et en aval.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *