Réfection de la toiture : comment choisir le matériau ?

Il est difficile de créer un « beau toit ». Premièrement, parce que le concept de « beau » est un principe totalement subjectif. Chacun attribue une valeur en fonction de son propre barème.

Ce qui n’est pas subjectif, en revanche, c’est le concept de « qualité ».

Travaux de toiture : choisir la couverture adaptée

Vous pouvez certainement dire qu’un objet est « beau » s’il est qualitatif :

  • Le design derrière tout ça ;
  • Les matériaux utilisés ;
  • Le soin avec lequel il a été réalisé ;
  • Le soin avec lequel il est entretenu dans le temps.

Quel que soit le résultat formel, plus ou moins partagé par l’observateur. Chaque fois que nous créons un artefact, même architectural, nous devons penser à la qualité.

Et pour ce faire, il faut se référer aux aspects techniques, fonctionnels, constructifs et formels : combien de paramètres à contrôler et à faire interagir ! Si nous nous tournons à nouveau vers la toiture, nous nous rendons compte à quel point elle est un élément fondamental du bâtiment.

Construire un toit signifie « habiller » le bâtiment.

Toitures : entre esthétique et fonctionnalité

Les formes, les couleurs, les finitions et les textures ne sont que quelques-uns des paramètres d’une toiture, que nous devons connaître pour faire un choix éclairé et obtenir un résultat qui nous satisfasse.

Dans quelle mesure connaissons-nous ces aspects ?

Lorsque l’on (re)fabrique un toit, on peut choisir entre :

  • les « petits éléments » (tuiles et panties)
  • feuilles et panneaux (métal, polycarbonate, bitumineux…).

Si nous nous référons aux « petits éléments », qui sont typiques de notre tradition pour de nombreuses raisons, nous pouvons choisir parmi de nombreuses formes : certaines plus habituelles, d’autres plus contemporaines :

  • Tuiles de Marseille : dérivées des exigences climatiques du Nord
  • Tuiles portugaises : un compromis entre la tuile de toit et la tuile plate
  • Tuiles hollandaises : avec un aspect ondulé caractéristique
  • Tuiles plates : pour un signe fort et contemporain

Le matériau du toit : couleur et texture

Vous pouvez utiliser l’argile traditionnelle, le béton fonctionnel, la pierre locale (ardoise, béole…) ou le métal.

Le choix du matériau influe également sur la couleur du toit. Il peut être basé sur les nombreuses variétés de matériaux locaux, mis en valeur par l’action bienveillante que le temps a laissé sur la matière : les stries, les différences naturelles causées par les mousses et les lichens et l’action des agents atmosphériques.

Dans les tuiles les plus avancées, ces beaux effets sont rappelés par des « antiquités » et des finitions fines.

La forme et le matériau déterminent la texture, autre composant fondamental qui ramène la consistance, la texture d’une surface. Vous recherchez quelque chose de parfaitement lisse, « ferme » et moderne ou vous voulez rappeler la chaleur des terres italiennes, la rugosité et l’agréable irrégularité du passé ?

Le choix est bien sûr étroitement lié à l’image globale que vous voulez donner et à la coupe architecturale d’ensemble.

Rénovation de toiture

Les tuiles sont des matériaux naturels, fabriqués à partir d’une pâte composée de cendres et d’argile. Elles se déclinent en plusieurs formes et couleurs pour répondre aux besoins spécifiques du client. Les tuiles plates ou rectangulaires sont par exemple idéales pour la rénovation d’un toit plat, tandis que les tuiles carrées conviennent très bien au revêtement des combles. Vous trouverez également une gamme complète de tuiles en plaques qui peuvent être appliquées sur le sol ou sur un mur extérieur (pour l’extension). Enfin, vous avez la possibilité d’opter pour des variantes plus originales telles que les briques faites à partir de terre cuite ou encore les briques artisanales dont le design varie suivant l’artiste qui y travaille. Dans ce cas-là, il est pratique d’adapter votre choix au type architectural du bâtiment existant afin qu’il corresponde exactement à votre projet.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.