les 7 secrets des chasseurs immobiliers à succès à Paris

chasseur d appartement paris

Certaines personnes peuvent penser que trouver un endroit où vivre à Paris est aussi facile que de consulter les petites annonces et de choisir l’appartement parfait. Mais pour ceux qui s’y connaissent, cela peut être une tâche difficile. Avec autant de personnes qui se disputent un nombre limité d’appartements, la concurrence peut être féroce. Quel est donc le secret de la réussite dans la recherche d’un bien immobilier à Paris ? Voici sept conseils pour  en savoir plus !

Continuer la lecture de « les 7 secrets des chasseurs immobiliers à succès à Paris »

Un contrat de location prend-il fin après le préavis de l’un des colocataires ?

Un contrat de location

Si vous louez un bien à plusieurs locataires, il peut arriver que l’un d’entre eux veuille donner un préavis et que l’autre ne le veuille pas. Quelles sont les impacts de cette situation ?

Pas de réglementation statutaire

Le tribunal de district a souligné qu’il n’existe aucune réglementation légale pour le cas où l’un des « co-locataires » contractuels d’une maison résilie le bail de location et où l’autre ne veut pas le faire. Les conséquences de cette situation dépendent donc de ce que les parties ont convenu. En l’espèce, les parties ont conclu des accords concrets à ce sujet : les dispositions générales applicables de la loi stipulent que le loyer ne peut être résilié que par tous les locataires conjointement.

Conséquences : le locataire sortant reste responsable

Par conséquent, le propriétaire n’a pas eu à accepter la résiliation du bail par le locataire sortant, ni à accéder à sa demande de mettre le bail au nom de son ex-partenaire. En conséquence, le tribunal a ordonné au locataire sortant et au locataire restant de payer les arriérés de loyer.

Le locataire sortant peut récupérer sa dette auprès du locataire restant

Cela ne signifie pas, que le locataire sortant doive supporter la dette. Il doit payer le propriétaire, mais il peut normalement récupérer cette somme auprès de son ex-partenaire. Après tout, elle n’a eu que le plaisir de louer et devra donc, en fin de compte, en supporter les coûts. Cependant, le propriétaire n’a rien à voir avec cela ; les locataires devront se battre entre eux.

Inclure ce règlement dans votre contrat de location

En tant que propriétaire d’un immeuble d’habitation, vous seriez bien inspiré, au vu de cet arrêt, de prévoir dans le contrat de location que le loyer ne peut être résilié que par tous les locataires conjointement. Vous pouvez utiliser le modèle de bail à cette fin

Si vous ne le faites pas, il est possible qu’il soit décidé que les locataires peuvent également résilier « chacun pour soi ». Cela augmente le risque que les arriérés de loyer ne puissent être récupérés : vous ne pouvez alors tenir pour responsables que les locataires restants.

Le refus d’accorder la location peut être déraisonnable

Pour cette raison, il est également sage de refuser une demande de modification du nom du contrat de location. Toutefois, veuillez noter que, comme le montre l’arrêt discuté ci-dessus, vous ne pouvez pas toujours refuser une telle demande. S’il existe une certitude suffisante – démontrable – que le locataire restant peut continuer à remplir ses obligations, il peut être déraisonnable d’obliger le locataire sortant à respecter le bail après tout. Ce qui précède ne s’applique que si un espace de vie est loué à deux ou plusieurs « co-locataires« . Si vous louez un espace de vie dans différents espaces de vie non indépendants – pensez à la location de chambres – et que pour chaque espace de vie non indépendant, vous avez un contrat de location distinct avec un locataire, alors les dispositions ci-dessus ne s’appliquent pas. Le locataire de ce logement non indépendant peut, en principe, résilier le contrat de location sans la coopération des autres.

Continuer la lecture de « Un contrat de location prend-il fin après le préavis de l’un des colocataires ? »

Diagnostic immobilier à Agen : Opter pour un prestataire de confiance

diagnostiqueur immobilier agen

Les diagnostics immobiliers sont indispensables pour connaître la véritable situation de son bien immobilier. En effet, il est important d’avoir une idée précise du potentiel de votre maison et des travaux à effectuer afin d’optimiser sa valeur marchande. Le diagnostic immobilier permet aussi de déterminer si le logement est conforme aux normes en vigueur et s’il nécessite des travaux ou pas. Il faut savoir que les diagnostics immobiliers ne sont pas obligatoires mais fortement recommandés car ils permettent d’anticiper les problèmes qui peuvent survenir plus tardivement. Pour ce faire, il existe différents types de diagnostics techniques : diagnostic amiante, diagnostic plomb, diagnostic termites, diagnostic de performance énergétique (DPE), diagnostic électricité, diagnostic gaz, diagnostic ERP (anciennement Etat des Risques Naturels et Technologiques & ESRIS), loi carrez (à distinguer de la loi Boutin), etc.

Différents experts en diagnostic immobilier

Les experts en diagnostic technique se divisent en trois catégories :

  • Les professionnels agréés par l’État (dits « certifiés ») ;
  • Les professionnels qui ont suivi une formation spécifique ;
  • Les experts indépendants.

Les diagnostics immobiliers sont obligatoires pour les biens vendus ou loués depuis le 1er janvier 2013. Ils doivent être réalisés par un expert agréé par l’État (certifié) ou un professionnel ayant suivi une formation spécifique, et vous seront remis à la signature du compromis de vente ou de bail. Le coût d’un diagnostic immobilier varie en fonction des prestations demandées : il est plus élevé si vous souhaitez avoir accès aux rapports d’expertise (pour connaître les risques potentiels liés aux biens immobiliers), que si vous ne voulez qu’une simple attestation de conformité au titre des dispositions relatives à l’amiante, au plomb, etc., sans rapport d’expertise détaillée. Pour savoir combien cela va coûter exactement, faites jouer la concurrence entre différents diagnostiqueurs immobiliers !

Les diagnostics obligatoires

Les diagnostics obligatoires pour les ventes et locations d’appartements ou de maisons individuelles sont : état des risques naturels, miniers et technologiques (ERM), diagnostic amiante, diagnostic plomb. Pour tous ces diagnostics obligatoires, le diagnostic immobilier doit être réalisé par un professionnel agréé. Vous pouvez demander à votre diagnostiqueur immobilière si vous souhaitez que ce soit lui qui réalise les travaux nécessaires pour remplacer une installation électrique défectueuse ou un radiateur en panne, mais il faut savoir qu’il ne peut pas se substituer aux artisans intervenant sur place ! En revanche, il peut vous conseiller sur la marche à suivre pour engager la procédure auprès du propriétaire du bien concerné. Il est important de noter que le diagnostic immobilier doit être effectué avant la signature d’un compromis de vente ou d’une promesse de vente (qui présente certains points communs avec le compromis). Le contrat signifié après signature du compromis/promesse est valable même si elle contient des erreurs liés au diagnostic immobilier. Si vos futurs acquéreurs ont besoin d’avancer plusieurs mois avant de finaliser l’acquisition, il est possible qu’ils demandent au vendeur une attestation provisoire attestant que le bien respecte certaines dispositions relatives à l’amiante etc., sans rapport d’expertise détaillée.

Les dates de validité des différents diagnostics

Les dates de validité sont précisées dans le décret du 30 juillet 1998. Le diagnostic amiante est valable 10 ans à compter de sa réalisation, sous réserve que les travaux nécessaires pour éliminer l’amiante aient été effectués dans un délai de 6 mois après la date de son obtention. Il doit être renouvelé tous les 10 ans par une entreprise agréée et certifiée conforme aux normes NF EN 442-1 et NF EN 442-2 (certificat disponible sur demande).

Les diagnostics thermiques sont valables 5 ans à compter de leur date d’obtention, ils doivent être renouvelés tous les 5 ans par une entreprise agréée et certifiée conforme aux normes NF DTU 24/NF DTU 26 (certificat disponible sur demande).

Les diagnostics acoustique ne donnent lieu qu’à des attestations provisoires qui peuvent faire l’objet d’un contrôle ultérieur si vos futurs acquéreurs ont besoin d’avancer plusieurs mois avant finaliser l’acquisition.

La composition d’un dossier de diagnostic technique

Les diagnostics immobiliers sont nombreux, et leur contenu peut être très différent. Le plus connu est bien entendu le diagnostic technique global qui vise à évaluer les caractéristiques de l’immeuble (état des installations gaz, électricité, plomberie) ainsi que la présence d’amiante ou de termites. Il existe aussi un autre type de diagnostic immobilier obligatoire avant vente : le DPE (diagnostic de performance énergétique). Ce document permet d’estimer la consommation annuelle en kWh/m2 du logement afin d’identifier les travaux pouvant être réalisés pour améliorer son efficacité énergétique. Enfin, il faut savoir que ce ne sont pas tous les diagnostiqueurs immobiliers qui ont accès aux informations concernant ces documents. Pour faire appel à un professionnel qualifié et certifié par une association reconnue comme ADEME ou AFNOR Certification, contactez DEER 47, diagnostiqueur immobilier à Agen !

Toutes ces informations peuvent être complexes. Les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente d’un bien immobilier par exemple dépende du type de bien (maison ou appartement), de l’année de construction, de l’âge des installations électrique et gaz, etc. A cela se rajoute les diagnostics à effectuer avant travaux ou démolition. Pour ne pas prendre de risque, contactez un diagnostiqueur immobilier qualifié et certifié.

Diagnostic Électricité : Quelles sont les normes électriques à respecter ?

electrician

Reconnue comme étant un domaine délicat, l’installation électrique d’une maison mérite une attention particulière. Et pour cause, s’il se trouve que votre système électrique est vétuste ou hors normes, il peut représenter un véritable danger pour les occupants de votre logement.   Continuer la lecture de « Diagnostic Électricité : Quelles sont les normes électriques à respecter ? »