Comment réaliser son business plan ?

Faire un business plan est un passage obligatoire pour créer une entreprise. C’est un outil de présentation, indispensable pour faire mûrir votre projet et obtenir des financements externes.

Il permet de rassembler sur un même document les différentes idées stratégiques et opérationnelles pour concrétiser votre projet. Votre plan d’affaires doit être irréprochable, tant sur le fond que sur la forme. Comment créer un business plan ? Suivez ces 6 étapes clés.

Rédiger son executive summary

L’executive summary est la première page du business plan. Il résume votre projet entrepreneurial en reprenant les informations essentielles du plan d’affaires. Il contient la description de votre activité, la présentation de l’entreprise (les valeurs, la vision, la mission) et les membres de votre équipe.

L’executive summary doit surtout convaincre le futur investisseur que votre projet est cohérent, professionnel, bien réfléchi et viable. L’idée est de proposer des idées concises et percutantes. Formulez votre executive summary après la rédaction du business plan pour être plus clair sur les différents éléments à présenter.

Présenter son projet

La présentation du projet consiste à détailler le produit/service que vous envisagez de vendre et à mettre en avant votre proposition de valeur. Elle indique les bénéfices ou les avantages que votre offre va apporter à la clientèle.

Dans cette partie figure également la présentation des membres de votre équipe (le porteur de projet, les associés, les salariés, les conseillers et les partenaires). Il est important de préciser les profils, les compétences, les complémentarités des adhérents, et la répartition des pouvoirs et des tâches au sein de l’organisation.

Faire une étude de marché

Pour élaborer un business plan solide, deux éléments essentiels doivent être analysés dans le cadre d’une étude de marché :

L’offre

L’analyse de l’offre consiste à étudier en détail ce que proposent vos concurrents sur le marché. Il faut lister les acteurs présents et préciser les informations concernant leur part de marché, leur taille, leur offre, leurs points forts et points faibles… Cette analyse vous permet de déceler les pistes à exploiter pour préparer votre future offre et disposer d’avantages concurrentiels.

La demande

L’étude de la demande signifie en quelque sorte la définition de la clientèle potentielle existante sur le marché. Déterminez le nombre de personnes qui seraient éventuellement intéressées par votre produit ou service. Établissez une échelle d’évolution globale de la demande sur le marché (pour les dernières et prochaines années). Analysez les attitudes et les comportements de vos clients (motivation d’achat, besoins et attentes, fréquence d’achat, habitudes de consommation, budget, etc.).

L’étude de la demande vous permet de collecter des informations nécessaires à la prévision des ventes, la tarification des produits, la définition des stratégies marketing…

Construire son business model

Le business model ou modèle économique est le cœur de votre business plan. Ce document décrit la manière dont votre entreprise crée de la valeur. Que vendez-vous ? Comment ? Avec quelles ressources ? À quel prix ? Pour qui ? Ce sont les questions auxquelles répond le business model.

Pour établir facilement votre modèle économique, vous pouvez utiliser le business model canevas élaboré par Alexander Osterwalder. Ce qui permet de donner des indications précises sur les 9 éléments suivants :

         les segments de clientèle,

         la proposition de valeur (valeur ajoutée apportée par votre offre),

          les canaux  (moyens de communication et distribution pour faire connaître votre  produit),

         les relations avec les clients, 

         les ressources (moyens matériels, humains et financiers),

         les activités clés  (production, gestion logistique, etc.),

         les partenaires,

         les coûts liés au fonctionnement de l’entreprise,

         les revenus  (rentrées d’argent générées par votre activité).

Le business model permet donc de comprendre votre projet dans sa globalité.

Choisir son statut juridique

Le choix d’un statut juridique joue un rôle important dans l’élaboration de votre business plan. Il influe sur votre régime fiscal et social, et sur les cotisations afférentes (charges sociales, frais administratifs).

Si vous préférez vous lancer seul dans votre projet, vous pouvez créer :

         Une entreprise individuelle, de type EI (Entreprise individuelle) ou EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) ;

         Une société unipersonnelle, sous le statut EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou une SASU (Société par actions simplifiées unipersonnelles).

Si vous êtes plusieurs à créer votre entreprise, vous avez les options suivantes :

         Une SAS (Société par actions simplifiées),

         Une SA (Société anonyme),

         Une SARL (Société à responsabilité limitée),

         Une SNC (Société en nom collectif).

Chaque forme juridique possède ses avantages et ses inconvénients, à étudier en fonction de votre projet et vos attentes.

Établir les prévisions financières

Le prévisionnel financier permet d’analyser la future rentabilité de votre projet et ainsi de convaincre les banquiers et les investisseurs de financer votre activité. Il comporte 5 grandes parties, dont le bilan prévisionnel, le compte de résultat, le plan de trésorerie, le plan de financement et le seuil de rentabilité.

Le prévisionnel financier est la partie la plus difficile à construire du plan d’affaires. Il demande des connaissances financières, beaucoup de calculs mathématiques, des qualités de rédaction et une certaine rigueur.

Professionnel du chiffre ainsi que des réglementations légales, le cabinet comptable Île-de-France est en mesure de réaliser ou d’affiner votre business plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.